Mémoire de QuébecInnove relativement au projet de loi 27 sur la modification d’Investissement Québec et l’organisation gouvernementale en matière d’innovation

Le  8 octobre 2019 – QuébecInnove présente son mémoire portant sur le projet de loi 27, Loi concernant principalement l’organisation gouvernementale en matière d’économie et d’innovation dans le cadre des consultations de la Commission de l’Économie et du Travail.

Le projet de loi 27 édicte clairement le rôle du ministre de l’Économie et de l’Innovation, tant auprès des entreprises, des organismes actifs de l’écosystème de l’innovation que de l’administration gouvernementale. À cet effet, de nombreux mandats lui sont confiés, notamment en ce qui a trait à la stimulation du développement économique via l’innovation ainsi que l’établissement d’une culture de l’innovation au Québec. Sa capacité à établir des ententes avec des organismes tiers comme QuébecInnove afin de l’aider à réaliser ses objectifs est également notoire. QuébecInnove considère que ce mandat est une opportunité pour le gouvernement d’accroître sa collaboration avec l’organisme.

Le présent projet de loi modifie le rôle d’Investissement Québec (IQ) afin d’en faire un vaisseau amiral en matière de développement économique et d’innovation, et ce, dans toutes les régions du Québec. Avec la création de bureaux régionaux, l’établissement de fonds d’investissement et une offre de services comprenant des services d’orientation et de références vers les ressources disponibles, Investissement Québec et QuébecInnove ont tout intérêt à développer des partenariats structurants.

Finalement, l’intégration du Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ) au sein des activités d’Investissement Québec démontre la volonté du gouvernement d’offrir aux entreprises soutenues par IQ l’expertise technique détenue au sein du CRIQ afin de les aider à développer leurs projets d’innovation technologique. Le réseau QuébecInnove comprend 120 membres actifs en recherche et innovation, dont le CRIQ, et regroupe plus de 14 000 chercheurs et experts qui travaillent directement avec des milliers d’entreprises chaque année afin de les accompagner dans leurs projets d’innovation technologique et non technologique. QuébecInnove doit à cet effet être considéré comme un allié stratégique d’IQ et du CRIQ pour aiguiller les entreprises dans leurs projets d’innovation et de recherche et développement aussi complexes que diversifiés vers tous membres de son réseau.

Pour consulter le mémoire complet, cliquez ici :PL27_Mémoire de QuébecInnove_VF-

Voici le résumé des recommandations de QuébecInnove:

Recommandation 1 

  • Le gouvernement doit reconnaître les membres de QuébecInnove à titre de partenaires privilégiés de recherche collaborative dans l’établissement des politiques, stratégies et programmes d’aide à l’innovation et à la recherche et développement chez les entreprises et les organisations.

Recommandation 2

  • Le gouvernement doit donner le mandat à QuébecInnove, à titre d’organisme à but non lucratif indépendant, neutre et fédérateur, de réaliser des études sur des éléments spécifiques ou globaux relatifs à l’innovation des entreprises au Québec.

Recommandation 3

  • QuébecInnove et Investissement Québec doivent signer une entente de collaboration afin que les clients porteurs de QuébecInnove puissent avoir un accès privilégié aux produits et services d’Investissement Québec afin d’accélérer leurs projets d’innovation et de croissance.

Recommandation 4

  •  QuébecInnove doit devenir une ressource privilégiée d’Investissement Québec et de ses bureaux régionaux afin d’aiguiller ses entreprises en portefeuille et les autres entreprises qu’elle dessert vers son réseau de membres dans l’objectif d’accélérer leurs projets d’innovation, au même titre de QuébecInnove le fait avec d’autres organismes de financement et organismes de soutien pour les entreprises.

 Recommandation 5

  • Investissement Québec doit reconnaître la valeur économique des membres (recherche et ambassadeur) de QuébecInnove et intégrer un membre de l’organisme dans chacun de ses comités régionaux de développement.

Recommandation 6

  •  Investissement Québec et le CRIQ doivent considérer QuébecInnove et son réseau de membres et d’experts comme des partenaires stratégiques pour chaque projet d’innovation et de R-D afin d’offrir les options les plus adaptées aux besoins des entreprises.

Recommandation 7

  •  Le ministre de l’Économie et de l’Innovation, en collaboration avec le président du Conseil du Trésor et le ministère du Conseil exécutif, doit favoriser l’innovation gouvernementale, notamment en appuyant la création d’un bureau de l’innovation dans chacun des ministères du gouvernement.

 Recommandation 8

  •  Le gouvernement du Québec doit revoir la règle du plus bas soumissionnaire admissible dans l’octroi de ses contrats publics afin de permettre l’utilisation de produits et services innovants qui auront une valeur ajoutée supérieure à long terme pour le public comparativement aux méthodes traditionnellement utilisées.

À propos de QuébecInnove

Mandaté par le gouvernement du Québec afin d’accélérer l’innovation des entreprises au Québec, QuébecInnove mise sur l’expertise des 14 000 chercheurs et experts œuvrant au sein de ses 120 membres actifs en recherche et innovation. Avec ce réseau étendu, QuébecInnove facilite ainsi l’accès et le soutien à l’innovation des entreprises québécoises. Organisme neutre et fédérateur, il favorise la synergie et la collaboration entre les acteurs de l’écosystème, stimule la culture de l’innovation au Québec et fait rayonner l’expertise et les succès québécois. En misant sur la valeur ajoutée de ses membres et en mettant à profit la créativité des entreprises, QuébecInnove est déterminé à faire innover le Québec.

– 30 –

Renseignements:
Ludovic Soucisse
Directeur des communications et des affaires publiques
Cellulaire : (514) 378-8425