Les PME et l’innovation en temps de pandémie : Résultats régionaux

visuel-photo-site-web-regions

Partager :

Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Les régions sont au coeur de la vitalité économique du Québec et cette enquête sur les PME et l’innovation a été réalisée auprès de plus de 700 PME de 25 employés et plus dans toutes les régions du Québec et dans les secteurs d’activité les plus pertinents. Cette enquête nous permet de bien comprendre les moteurs et les freins à l’innovation dans nos régions afin d’adapter nos stratégies communes et de mieux accompagner nos PME dans le cadre de la relance.

La Capitale-Nationale les PME s’adaptent et l’innovation les rend résilientes 

La pandémie a eu d’importants impacts sur le chiffre d’affaires et sur le modèle d’affaires des PME de la Capitale-Nationale. Plus que jamais, les dirigeants de la région sont conscients de la valeur de l’innovation pour leur croissance et leur avenir. Elles font aussi face à de nombreux défis et cette enquête dresse un portrait unique de leurs besoins.  

 

Faits saillants et analyse des résultats régionaux :

 

La crise de la COVID-19 frappe les PME, mais l’innovation les rend plus résilientes 

  • Les PME de la région prévoient une baisse moyenne de leur chiffre d’affaires de 4,6% cette année.  
  • 74% des PME ayant innové considèrent que l’innovation les a aidés à mieux faire face à la crise, soit la plus haute proportion au Québec.  
  • 18% des projets d’innovation des PME de la région ont été développés en réaction à la crise de la COVID-19.  

La crise a accéléré l’évolution des modèles d’affaires et les projets de numérisation des PME de la région  

  • La crise a obligé 43% des PME de la région à revoir leur modèle d’affaires. 
  • 52% d’entre elles ont changé leur modèle de vente (B2B à B2C ou inversement), soit plus du double de la moyenne provinciale. 
  • 53% des PME de la région ont accéléré leurs projets de numérisation. 
  • 40% ont amélioré ou développé des plateformes de commerce électronique, mais seulement 5% ont augmenté leurs efforts en termes de valorisation des données et d’intelligence artificielle.  
  • 40% des PME de la région considèrent la crise comme une opportunité de développer des pratiques plus écoresponsables. 

L’innovation est restée stable, malgré la crise 

  • 56% des PME ont développé un projet d’innovation concret dans les 12 derniers mois. 
  • Les PME de la région ont investi en moyenne 3,1% de leur chiffre d’affaires en R&D et en innovation dans la dernière année. La moyenne québécoise se situe à 4,1%.   
  • 92% des PME de la région sont très conscientes de la valeur de l’innovation sur leur productivité. 

Centre-du-Québec et Mauricie des PME résilientes et l’innovation au cœur des priorités 

Moins affectées que les PME du reste du Québec par la crise, les PME de la région sont conscientes de la valeur de l’innovation pour leur croissance et leur avenir. Elles ont accéléré les projets d’innovation dans la dernière année, malgré que ne nombreux défis restent les mêmes que l’an dernier. Cette enquête dresse un portrait unique de leurs besoins, des moteurs et des freins à leurs investissements en innovation.  

Faits saillants et analyse des résultats régionaux :

L’innovation des PME en hausse malgré la crise  

  • 66% des PME ont développé au moins un projet concret d’innovation dans la dernière année, soit l’un des plus hauts taux au Québec. 
  • Les PME de la région ont investi 3,6% de leur chiffre d’affaires en innovation dans la dernière année. Une hausse comparativement aux investissements de 2,9% de l’an dernier.  

La crise de la COVID-19 frappe les PME et accélère les changements profonds 

  • En moyenne, les PME de la région indiquent prévoir une baisse de leur chiffre d’affaires moins forte qu’ailleurs au Québec (2,9 % vs 4,5% au niveau national).   
  • 48% des PME indiquent avoir dû revoir leur modèle d’affaires en raison de la pandémie.  
  • 24% d’entre elles ont fait évoluer leur modèle de vente (B2B à B2C ou inversement). 

La crise a accéléré l’évolution des modèles d’affaires et les projets de numérisation des PME  

  • 53% des PME de la région disent avoir accéléré des projets de numérisation. 
  • 55% des PME de la région estiment que la crise a été l’occasion de développer des pratiques plus écoresponsables. 
  • 17% des PME de la région ont intégré davantage de composantes locales dans leurs chaînes d’approvisionnement (comparativement à 27% au Québec). 

La main d’œuvre, un défi constant dans la région 

  • 72% des dirigeants de la région considèrent que la main d’oeuvre spécialisée est un de leurs principaux défis en matière d’innovation. 
  • 75% des PME indiquent qu’une meilleure adéquation entre la main d’œuvre disponible et leurs besoins les aideraient à innover davantage. 

Chaudière-Appalaches Une crise qui accélère les transitions 

Les PME de la région de la Chaudière-Appalaches sont plus nombreuses à avoir développé une structure de gouvernance forte. Elles sont moins touchées qu’ailleurs au Québec par la crise et plus nombreuses à accélérer leur transition numérique. Cette enquête illustre les moteurs et les freins à l’innovation dans la région. 

Faits saillants et analyse des résultats régionaux :

L’innovation des PME, un moteur pour la région 

  • Les entreprises de la région prévoient une baisse de seulement 1,9% de leur chiffre d’affaires.   
  • 67% indiquent que leurs investissements passés en innovation les ont aidés à mieux traverser la crise.  
  • En moyenne, les PME de la région ont investi 3% de leur chiffre d’affaires en innovation dans les 12 derniers mois.  
  • 67% des PME indiquent avoir développé au moins un projet concret dans les 12 derniers mois.  

La crise de la COVID-19 accélère les changements profonds 

  • 64% des PME de la région ont accéléré des projets de numérisation en raison de la crise, soit 10% de plus que la moyenne provinciale.  
  • Elles ont surtout investi dans la sécurisation des données (38%), dans l’automatisation, la captation ou valorisation des données (22%) et en intelligence artificielle (12). 
  • 41% des PME ont revu leur modèle d’affaires en raison de la crise. 
  • Et 30% ont revu leur modèle de vente en raison de la pandémie (B2B à B2C ou inversement). 

Plus de « local » et des programmes très utilisés 

  • 25% des PME ont intégré davantage de composantes locales dans leurs chaînes d’approvisionnement en raison de la crise. 
  • 89% des PME ont reçu de l’aide gouvernementale en raison de la crise.  
  • Elles sont majoritairement satisfaites des programmes gouvernementaux 

La main d’œuvre, un défi constant dans la région 

  • La main-d’œuvre spécialisée reste un défi pour 73% des PME de la région. 
  • 65% des PME considèrent qu’une meilleure adéquation entre la main-d’œuvre disponible et leurs besoins les inciterait fortement à investir davantage dans l’innovation dans l’année à venir. 

Estrie : Les investissements en innovation en baisse 

Moins affectées que les PME du reste du Québec par la crise, les PME de la région ont effectué des transformations majeures afin de s’adapter au contexte. Cette enquête dresse un portrait unique de leurs besoins, des moteurs et des freins à leurs investissements en innovation.  

Faits saillants et analyse des résultats régionaux : 

La crise a accéléré l’évolution des modèles d’affaires et les projets de numérisation des PME  

  • 54% des PME ont fait évoluer leur modèle de vente en raison de la crise (B2B à B2C ou inversement), la plus haute proportion de toutes les régions ! 
  • 55% des PME ont accéléré des projets de numérisation, essentiellement en automatisation et en captation et valorisation de données en raison de la crise.  
  • 19% des PME de la région ont intégré davantage de composantes locales dans leurs chaînes d’approvisionnement 
  • Pour 58% des PME de la région, la crise a été l’occasion de développer des pratiques plus écoresponsables.  

Des PME résilientes et moins affectées par la crise 

  • Les PME de la région sont plus solides qu’ailleurs au Québec et prévoient une baisse moyenne de 2,0% de leur chiffre d’affaires pour l’année en cours, comparativement à -4,5% au Québec. 
  • Une majorité de PME (55%) considère que les investissements en innovation leur ont permis de mieux traverser la crise. 

L’innovation en baisse dans la région  

  • Les investissements des PME en Innovation et en R&D sont en baisse marquée à seulement 1,7% de leur chiffre d’affaires, le plus bas taux au Québec, et en baisse comparativement à l’an dernier (2,1%). 
  • 61% des PME indiquent avoir développé au moins un projet concret, en baisse comparativement à l’an dernier (67%).  
  • La modernisation des équipements (66%), le virage numérique (58%) et les besoins de main-d’œuvre spécialisée (57%) sont les principales préoccupations des PME de la région en matière d’innovation, une constante en comparaison avec l’an dernier.  

Laurentides et Lanaudière Une crise qui accélère les transitions 

Les PME des régions des Laurentides et de Lanaudière ont une culture de l’innovation établie qui leur permet de faire face aux crises et d’effectuer les transitions nécessaires avec confiance. Elles font toutefois face à de nombreux défis plus structurels et cette enquête permet de mieux comprendre comment y répondre.   

Faits saillants et analyse des résultats régionaux :

La crise touche les PME, l’innovation les rend résilientes 

  • Les PME de la région prévoient une baisse moyenne de 3,8 % de leur chiffre d’affaires cette année. 
  • 74% des PME ont eu recours aux programmes gouvernementaux d’aide dans le cadre de la crise.  
  • 59% des PME ayant développé des innovations considèrent que l’innovation les a aidés à faire face à la crise.  

Des transitions importantes en cours 

  • 42% des PME de la région ont fait évoluer leur modèle d’affaires en raison de la crise. 
  • 67% des PME de la région ont accéléré des projets de numérisation. 
  • 31% ont fait évoluer leur modèle de vente en raison de la crise (B2B à B2C ou inversement). 
  • 35% des PME de la région estiment avoir vu leurs ventes en ligne augmenter, le plus haut total au Québec. 
  • 34% indiquent avoir intégré davantage de composantes locales dans leurs chaînes d’approvisionnement, un taux nettement supérieur à la moyenne québécoise.  

L’innovation : un moteur et des défis 

  • 75% des PME indiquent avoir développé un projet concret en innovation lors de la dernière année. Il s’agit d’une nette augmentation comparativement à 2019 (53%).  
  • 40% des PME indiquent avoir développé un nouveau produit ou service. 
  • 24% des projets créés en raison de la COVID. 
  • Les investissements moyens en R&D et en innovation représentent 5,7% du chiffre d’affaires, en hausse comparativement à l’année dernière (4,2%). 
  • La modernisation des équipements vient en tête des défis pour les PME de la région, avec 74% des mentions. La main-d’œuvre spécialisée vient au 2e rang avec 58% de mention. 

Laval Une région aux multiples défis 

Les PME de la région Laval sont fortement touchées par la crise et ont majoritairement revu leur modèle d’affaires en conséquence. La présente enquête illustre les moteurs et les freins à l’innovation dans la région afin de faire face aux défis à venir de notre économie.  

Faits saillants et analyse des résultats régionaux :

Une économie touchée et des changements profonds accélérés  

  • Les PME de la région sont très affectées par la crise de la COVID-19 et prévoient une baisse moyenne de 7,1% de leur chiffre d’affaires cette année. 
  • 69% des PME de la région ont dû revoir leur modèle d’affaires selon notre enquête. Il s’agit du plus haut taux au Québec 
  • 63% des PME ont accéléré des projets de numérisation en raison de la crise 
  • 28% ont investi en sécurité informatique 
  • 12% ont investi en intelligence artificielle, le plus haut taux au Québec 

L’innovation, un moteur de résilience 

  • 97% des PME qui ont développé des innovations considèrent que celles-ci leur ont permis de mieux traverser la crise. 
  • 61% des PME ont développé un projet concret d’innovation au cours des 12 derniers mois. 
  • Elles ont également investi une moyenne de 2,7% de leur chiffre d’affaires en R&D et en innovation.  
  • Afin de les inciter à investir davantage en innovation, les PME de la région réclament plus de subventions spécifiques à leur secteur, plus de crédits d’impôt pour la R&D, mais également davantage de latitude de la part de leurs partenaires financiers.  

Une opportunité pour l’achat local et l’environnement 

  • 37% des PME de Laval indiquent avoir ajouté davantage de composantes locales dans leurs chaînes d’approvisionnement.  La moyenne québécoise se situe à 27%. 
  • 41% des PME de la région considèrent que la crise est une opportunité pour développer des pratiques plus écoresponsables.  

Montérégie Une crise qui accélère l’innovation et force les transitions 

Les PME de la Montérégie ont été touchées par la crise. Comme les PME du reste du Québec, elles se réinventent et accélèrent des projets pendant longtemps relayés au second plan. Malgré la crise, l’innovation est en hausse dans la région, mais les défis restent nombreux comme en témoignent les résultats de cette enquête.   

Faits saillants et analyse des résultats régionaux :

La crise touche les PME, l’innovation les rend résilientes 

  • Les PME de la région prévoient une baisse moyenne de 5,3 % de leur chiffre d’affaires, cette année. 
  • 65% des PME ont eu recours aux programmes d’aide gouvernementaux durant la crise.  
  • 60% des PME qui ont innové dans le passé considèrent que l’innovation les a aidés à faire face à la crise.  

Un contexte favorable aux transitions pour près de la moitié des PME 

  • 47% des PME de la région ont dû revoir leur modèle d’affaires en raison de la crise. 
  • La moitié des PME de la région ont pu accélérer des projets de numérisation. 
  • 51% des PME considèrent le contexte comme étant favorable à l’établissement de pratiques d’affaires plus écoresponsables.  
  • Toutefois, seulement 18% indiquent avoir intégré davantage de composantes locales dans leurs chaînes d’approvisionnement, un taux inférieur à la moyenne québécoise qui se situe à 27%.  

L’innovation en hausse malgré les défis 

  • 59% des PME indiquent avoir développé un projet concret en innovation lors de la dernière année. Il s’agit d’une nette augmentation comparativement à 2019 (49%).  
  • Les investissements moyens en R&D et en innovation ont augmenté à 6,3% du chiffre d’affaires, en hausse comparativement à l’année dernière (4,8%). 
  • La main-d’œuvre spécialisée vient en tête des défis pour les PME de la région, avec 70% de mention.  

Montréal des PME résilientes et qui innovent malgré la crise 

L’innovation reste stable à Montréal malgré la crise. Les PME de la région de Montréal ont été touchées par la pandémie, mais elles accélèrent les changements et se tournent vers le numérique et l’approvisionnement local. La présente enquête illustre les moteurs et les freins à l’innovation dans la région afin de faire face aux défis d’avenir de notre économie.  

Faits saillants et analyse des résultats régionaux :

Les PME montréalaises se transforment malgré la crise 

  • Les PME de la région sont affectées par la crise de la COVID-19 et prévoient une baisse moyenne de 4,9 % de leur chiffre d’affaires cette année. 
  • 56% des PME de la région ont dû revoir leur modèle d’affaires en raison de la crise.   
  • 57% des PME ont accéléré des projets de numérisation en raison de la crise. 
  • Le développement et l’amélioration des plateformes de commerce électronique, la sécurité informatique et l’infonuagique sont les domaines dans lesquels les investissements seront les plus importants.   
  • Le quart (23%) des PME de la région ont fait évoluer leur modèle de ventes (B2B à B2C ou inversement). 

L’innovation, un moteur de résilience 

  • 56 % des PME ayant développé des innovations considèrent que ces innovations leur ont permis de mieux traverser la crise. 
  • 55 % des PME ont développé un projet concret d’innovation au cours des 12 derniers mois. 
  • Elles ont également investi une moyenne de 5,3 de leurs chiffres d’affaires en R&D et en innovation.  
  • De plus, 24% des projets d’innovation des PME de Montréal ont été développés en réaction à la crise de la COVID-19 

Une opportunité pour l’achat local et l’environnement 

  • 37% des PME de Montréal indiquent avoir ajouté davantage de composantes locales dans leurs chaînes d’approvisionnement.  La moyenne québécoise se situe à 27%. 
  • 47% des PME de la région considèrent que la crise est l’opportunité de développer des pratiques plus écoresponsables.  

L’Outaouais et l’Abitibi-Témiscamingue des PME touchées et l’innovation au cœur des priorités 

Les PME des régions de l’Outaouais et de l’Abitibi-Témiscamingue sont les plus durement touchées par la crise avec une baisse moyenne projetée de 7,1% de leur chiffre d’affaires. Toutefois, la crise a été l’opportunité d’accélérer les projets transformation pour une majorité des PME. Cette enquête nous indique les éléments qui pourraient aider les PME de la région à mettre l’innovation au premier plan.  

Faits saillants et analyse des résultats régionaux :

La crise de la COVID-19 frappe les PME et accélère les changements profonds 

  • En moyenne, les PME de la région indiquent prévoir une baisse de leur chiffre d’affaires plus forte qu’ailleurs au Québec (7,1 % vs 4,5% au niveau national).   
  • 54% des PME indiquent avoir dû revoir leur modèle d’affaires en raison de la pandémie. 
  • 53% des PME de la région disent avoir accéléré des projets de numérisation en misant notamment sur le commerce électronique, la sécurité informatique et l’infonuagique.  

La crise, une opportunité de revoir les priorités 

  • 35% des PME considèrent qu’il s’agit d’une opportunité de développer des pratiques plus écoresponsables. 
  • 27% des PME indiquent avoir intégré plus de composantes locales dans leurs chaînes d’approvisionnement. 

L’innovation des PME en forte baisse 

  • En moyenne, les PME des deux régions ont investi seulement 1,3% de leur chiffre d’affaires en innovation dans les 12 derniers mois. Il s’agit d’une baisse comparativement à l’an dernier (2,9%). 
  • Seulement 28% des PME de la région ont développé une innovation au cours de la dernière année.  Il s’agit de 50% moins que la moyenne québécoise. 
  • Selon 27% des PME, la crise est une des causes du manque d’investissement dans leur entreprise. 

La main d’œuvre, un défi constant dans la région 

  • Les enjeux de main-d’œuvre sont au cœur des défis des PME de la région 
  • La main-d’œuvre spécialisée est le principal besoin des PME de la région en matière d’innovation, selon 79% des PME. 
  • 79% des dirigeants contactés considèrent également qu’une meilleure adéquation entre la maind’œuvre disponible et leurs besoins les aiderait à investir en innovation à l’avenir. 

Articles reliés