Airudi donne un nouvel élan aux ressources humaines

Communaute_BandeauPrincipal

Partager :

Share on twitter
Share on facebook
Share on linkedin

Les départements de ressources humaines (RH) de bien des entreprises se retrouvent trop souvent empêtrés dans des tâches répétitives et manquent de temps pour jouer pleinement leur rôle stratégique. Airudi crée des outils basés sur l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique, pour les aider à surmonter ce problème.

 

Pape Wade, Cofondateur et CEO d’Airudi

La jeune pousse a été fondée en 2018 par Pape Wade et Amanda Arciero, qui travaillaient ensemble au département RH d’une grande société montréalaise. « Les RH doivent accompagner la transformation numérique dans les firmes, mais utilisent elles-mêmes assez peu les nouvelles technologies, comme l’intelligence artificielle, déplore M. Wade. Nous avons voulu changer cela. »

Airudi propose une solution innovante d’aide à la décision qui accompagne les gestionnaires et les services RH dans leurs défis. La plateforme d’IA est offerte sous forme de software-as-a-service (SaaS).  Les responsables RH peuvent y poser des questions ou présenter un problème par clavardage. La plateforme émet alors des recommandations basées sur les meilleures pratiques en gestion RH. Elle fournit aussi la documentation nécessaire (lettre administrative, gestion de dossier santé-sécurité, etc.).

 

Co-fondatrice et Vice-Présidente aux Opérations, Airudi

« Le rôle des spécialistes RH devrait être stratégique, souligne Mme Arciero. Ils devraient s’occuper de la mobilisation du personnel, du développement professionnel des employés ou encore de l’amélioration de la performance et non passer leur temps à étudier des échelles salariales et à rédiger des lettres ou des formulaires administratifs. » L’innovation d’Airudi permet de confier les tâches répétitives et cléricales au logiciel, pour se consacrer davantage à ces fonctions stratégiques.

 

« Pour les PME qui manquent de ressources RH, cela assure de moins dépenser pour obtenir les services de consultants externes ou d’avocats, poursuit M. Wade. Quelques clics suffisent pour obtenir l’expertise recherchée. » La plateforme peut par ailleurs s’ajuster aux besoins de chaque entreprise. Par exemple, on peut y ajouter l’information contenue dans une convention collective, laquelle aura une grande incidence sur les décisions de RH.

 

Miser sur les chercheurs québécois

Spécialisés en RH et non en technologie, les deux entrepreneurs ont eu besoin d’aide extérieure pour développer leur plateforme numérique. Ils se sont tournés vers IVADO. « Nous les avons appuyés dans la définition de leurs objectifs de recherche, puis nous les avons mis en contact avec des experts de Polytechnique Montréal et de HEC Montréal », résume Nancy Laramée, Directrice aux Partenariats d’IVADO.

 

Nancy Laramée, Directrice aux Partenariats d’IVADO

Le maillage a été si bien fait que l’un des étudiants de Polytechniques engagés dans le projet travaille maintenant chez Airudi. Les professeurs Foutse Khomh, de Polytechnique Montréal et Michel Cossette, de HEC Montréal se sont aussi beaucoup investis dans le développement de la plateforme et des pratiques de gestion de l’entreprise. Airudi a également tiré profit du programme Mitacs. L’entreprise a remporté le premier prix de l’Accélérateur Banque Nationale — HEC Montréal en 2019. « Je ne suis pas surprise de les voir connaître du succès, car ils se sont très bien entourés », confie Mme Laramée.

 

« Nous étions très exigeants, nous voulions des experts de classe mondiale et c’est ce qu’IVADO nous a permis de trouver, se réjouit M. Wade. Il existe un riche écosystème en intelligence artificielle et génie logiciel à Montréal, qui nous aide à réinventer les RH. » L’entreprise prévoit doubler la taille de son équipe de 24 personnes dès mai 2021 et signe déjà des contrats lucratifs ici et en Europe.